Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de Zelba
  • Le blog de Zelba
  • : Sur ce petit coin de la toile, je conte des tranches de vie, parfois drôles, parfois tristes, souvent vraies, rarement fabulées... le tout en images et en textes, puisque c'est de la BD !
  • Contact

Commander mes livres

4 bd zelba

 

 

 

 

 

 

  "Jeanne et le jouet formidable" se commande chez votre libraire ou, si ce premier ne le fait pas, sur Amazon.

Droits d'auteur

Je rappelle à mes adorables lecteurs que les images de ce blog ne sont pas libres de droits. Merci !

 

badge-co2 blog rose 125 blc

 

 

 

bannière

Pour Voir Mes Illustrations...

20 juin 2014 5 20 /06 /juin /2014 09:33

sncf

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Vincent 27/06/2014 10:38


«Depuis plusieurs années, le taux de journées perdues par agent pour "fait de grève" est exceptionnellement bas. En 2012, il était de 0,56 et de 0,49 en 2011, alors même que le nombre de grèves,
lui, a sensiblement augmenté (747 en 2012 contre 493 en 2011). Cela signifie donc que les appels à la grève sont moins suivis. À titre de comparaison, le taux de journées perdues par agent était
de 3,75 en 2010 au moment des grèves contre la réforme des retraites.»


Source: http://www.lefigaro.fr/societes/2014/06/18/20005-20140618ARTFIG00291-sncf-les-cliches-sur-les-cheminots-ont-la-vie-dure.php?pagination=2


Certes, actuellement il y a des grèves, mais ces événements ne constituent pas pas un échantillon représentatif.

Yodelai 21/06/2014 19:24


@ Zelba aujourd'hui à 09h3


Ha, Zelba, la grève SNCF, vieille histoire. Je suis comme toi très en pétard quand je me retrouve bloqué à quai. Mais en lisant le blog de ce cheminot, j'en ai appris un peu plus sur la
problématique des grèves, en particulier à la SNCF.


L'idéal serait bien sûr la "grève du zèle": les controleurs ne vérifient pas les billets, les billets sont délivrés gratuitement, etc. Sauf que ces conditions sont interdites par la loi
française. La seule action autorisée par la loi, est la grève traditionnelle. Sur certains blogs, certains ont évoqué le cas de contrôleur de péage d'autoroute qui avaient laissé les barrière
ouvertes et étaient partis: les automobilistes pouvaient librement accéder à l'autoroute. Les controleurs français pourraient faire de même, sauf que dans ce cas, le réglement SNCF interdit que
le train parte. En fait, assurer la circulation des trains dans des conditions de sécurité correctes nécessite que presque tout le personnel soit présent à bord mais aussi aux aiguillages, etc.
(un train c'est un machin de 500tonnes avec une centaine de passagers qui roule au moins à 160km/h - à comparer avec une voiture: 4 personnes, vitesse de 60km/h, 1tonne).


En fait, la seule action légale possible pour le personnel de la SNCF, c'est la grève. Et comme toute grève bloque le traffic, ça donne une mauvaise image aux cheminots. Donc si un cheminot
souhaite protester, il a deux possibilités: ne rien faire (...!) ou passer pour un salaud. Ou accomplir des actions illégales...


Pour ce qui est des avantages, ça se discute. Par rapport au métier de dessinatrice, évidemment... Mais sinon, en raison de l'évolution des lois, leur statut se rapproche de plus en plus d'un
CDI, avec des avantages en moins, plus de responsabilités (imagine qu'un de tes dessins mal fait puisse tuer des personnes), plus de mobilité obligatoire, mais le travail garanti jusqu'à la
retraite. Ceci dit, si ça t'intéresse, ils recrutent.


Quand à la réforme actuelle, si une partie de la grogne porte sur la défense de leur statut, une bonne partie porte contre l'ajout d'une structure chapeautante en plus, donc non seulement plus de
personnes à payer (!) mais aussi le risque de redondances inutiles de donneur d'ordres et plus d'administratif. En gros il y aura trois blocs (les rails, les trains et les coordinateurs). Alors
que l'ancienne structure (celle qu'il y avait avant la réforme de 1995) était monobloc (les rails travaillaient main dans la main avec les trains, sous la conduite d'un même chef).


 


Dernier message: mefie toi des médias en général, radios comme des télés, voir journaux ou internet. Recoupe les infos, va voir toi même les sources.


Peu de médias sont aujourd'hui totalement indépendant: soit ils appartiennent à l'Etat, soit ils appartiennent à un grand groupe qui va peut-être aussi vendre, par exemple, des savonettes.
Conflits d'intérêts. Sans compter la pression des publicitaires (un reportage sur la grève favorable? Pourquoi est-ce que SNCF s'embêterait à acheter de la pub ensuite?)


Dans le cas de la radio mais surtout de la télé, il y a un autre biais: l'émission est courte, toute information doit être dite rapidement, résumée en une ou deux phrases. Lire le texte ci dessus
m'a pris deux minutes, montre en main. Impossible à la télé, difficile à la radio. Te fournir les références nécessaire (pour que tu puisses vérifier que j'ai fait correctement mon travail)
m'aurait pris 5min de plus. Sans compter le temps qu'il m'a fallut pour l'écrire. Imagine qu'on te demande de résumer un de tes albums en une image, et qu'on juge le contenu de l'album sur cette
image. Ca donnerait une idée du contenu, mais on passerait à coté de beaucoup d'informations intéressantes...


Enfin, autre biais, les médias payant ont besoin qu'on les écoutes. Et la banalité ou une longue information, ça endort l'auditeur. Donc ils vendent du scoop, du croustillant, du polémique.
Raconter les conséquences de la méga-baston entre le gouvernement et les CGTistes vend mieux que de s'atteler à expliquer les détails de la loi qui va être votée et les arguments des uns et des
autres... Si demain ils font un reportage sur les émigrées allemandes dessinatrices qui sont venues s'installer en France, il sera plus croustillant et rapide de dire qu'elles sont sexy, mais
qu'elles ont une pensée rigoriste comme tous les allemands et qu'elles se plaignent à tort et à travers d'exécuter un boulot de dessin pour un journal italien, alors que ce sont des privilégiées
qui bossent chez elles, séduisent de beaux français qu'elles martyrisent ensuite et se gavent de petits fours pendant les dédicaces...


 


Désolé d'avoir été très long... Mais lorsqu'on vous fournit des explications simples à un problème compliqué, c'est soit qu'on cherche à vous manipuler, soit qu'on vous prend pour un imbécile,
soit les deux.

amertum 20/06/2014 23:56


C'est quoi cet espèce de gros coeur derrière vous ?

Zelba 21/06/2014 09:18



amertum : C'est une magnifique œuvre d'art nommée "General Motœurs" réalisé par l'homme de mon cœur et qui se trouve en ce moment à notre atelier commun !


Voici un lien pour mieux voir !



Yodelai 20/06/2014 14:50


En même temps, si les nouvelles à la télé étaient optimistes, ça se saurait.


En dehors de Jean Pierre Pernault, vous en connaissez beaucoup des journalistes qui parlent de choses positives? Ca se vend pas. Par contre les catastrophes, les grèves, les assassinats, ça vend
du papier! :) :(


Pour les grèves SNCF, j'ai découvert le blog d'un cheminot. Au delà de ses raisons pour faire grève, je me permets de le mentionner car il m'en a vraiment appris beaucoup sur le fonctionnement
des trains, je n'aurais jamais pensé que c'était si compliqué de faire rouler des trains sans danger. On l'oublie parfois...


Le lien, espérant que ça ne dérange pas la Taulière (qu'elle me censure sans scrupule sinon) ;): http://blog.sylvainbouard.fr/


Je recommande en particulier cet article:mais-pourquoi-un-probleme-de-signalisation-a-de-telles-consequences

Zelba 21/06/2014 09:30



Yodelai : Merci pour ce commentaire. Je n'ai pas la télé mais écoute beaucoup la radio. Ce qui me fait tiquer, c'est que les grèves de la SNCF touchent toujours ceux qui n'y sont pour rien dans
leurs histoires. Les personnes travaillant pour la SNCF sont bourrées de privilèges, et ils ne sont pas tous cheminots ! Toutes ces grèves à répétition, pour moi ça a un nom : c'est du chantage
et de l'abus de pouvoir. Je trouve cela honteux. Mais ce n'est que mon avis...



Arisu 20/06/2014 11:28


 


Haha oui je me faisais souvent la réflexion quand ,étudiante, je prenais le train. D'ailleurs sur les tableaux d'affichage, ils mettent la mention "A l'heure" dans les gares . 


Par ailleurs, je citerais Monsieur Philippe BOUVARD " En France, aujourd'hui, on est mieux informés des arrêts de travail que des périodes d'activité. " Ce qui n'est pas faux ...>< Un
service peut marcher sans problème pendant des mois c'est toujours quand ca ne fonctionne pas qu'on en parle >

Zelba 21/06/2014 09:38



Arisu : Oui, c'est très juste. On est effectivement moins informés d'un bon déroulement que d'un pépin ! Comme je ne prends le train que trèèèès rarement, je n'écoute pas trop les alertes de
grèves de la SNCF, ou alors qu'avec une demi-oreille. Mais je m'interroge sur la fréquence. Je trouve qu'il y a très souvent des perturbations qui pénalisent de pauvres gens qui veulent se rendre
à leur travail ou là de pauvres lycéens qui voudraient passer leur bac sans devoir se soucier d'autre chose...