Présentation

Pour voir mes illustrations...

Commander mes livres

4 bd zelba

 

 

 

 

 

 

  "Jeanne et le jouet formidable" se commande chez votre libraire ou, si ce premier ne le fait pas, sur Amazon.

Droits d'auteur

Je rappelle à mes adorables lecteurs que les images de ce blog ne sont pas libres de droits. Merci !

 

badge-co2 blog rose 125 blc

 

 

 

bannière

Jeudi 13 décembre 4 13 /12 /Déc 09:40

procréation 1

 

procréation 2

 

 

procréation 3

 

 

Qu'est-ce qu'ils nous cassent les... heu... pieds avec leurs doutes à deux balles quant au mariage homosexuel !

Ma cousine germaine en Allemagne est mariée avec une femme depuis près de trois ans... et l'Allemagne se porte plutôt bien ;)

 

 


 

Par Zelba - Publié dans : Histoires illustrées
Ecrire un commentaire - Voir les 45 commentaires
Retour à l'accueil

Commentaires

Ouh ben dis donc là... euh, je voulais dire quoi moi... je sais plus...

ouh ! ben je vais prendre l'air, je reviens... je suis tout...

Quel talent ! définitivement !

Commentaire n°1 posté par gloob le 13/12/2012 à 11h28

Vous êtes sûre qu'en tant que homosexuel, on a le droit de se marier en Allemagne ? Je croyais qu'on acceptait la "Eingetragene Partnerschaft", c'est-à-dire une sorte de pacs qui n'a pourtant pas le même statut qu'un mariage. P.ex. au niveau de fiscalité et concernant l'adoption commune par les deux partenaires. Si je me souviens bien, le CDU a toujours rejeté toute proposition de loi qui cherchait à donner les mêmes droits aux homosexuels.

Mais peu importe, j'espère que cette loi passe enfin en France et que les autres états suivent l'exemple pour qu'on puisse enfin arriver au 21e siècle !

Commentaire n°2 posté par AllezHop le 13/12/2012 à 11h30

AllezHop : Alors, la cérémonie se fait à la mairie, les partenaires peuvent choisir de porter le même nom de famille ou bien de garder chacun le sien, les "promesses" (fidélité, soutien, etc...) sont les mêmes. Après, un mariage à l'église n'est bien sûr pas possible... on s'en serait douté ;)

Réponse de Zelba le 13/12/2012 à 13h10

Comme d'habitude, beau, bien amené, juste.

Définitivement, j'adore ton état d'esprit et ce que tu fais.....

ENCORE

Commentaire n°3 posté par alain Miquel le 13/12/2012 à 13h26

alain Miquel : Ton commentaire est comme une grannnnde cuillerée de miel dans mon lait chaud ;)

Réponse de Zelba le 13/12/2012 à 19h07

EXTRA !
... Surtout quand un Belge 'essaye' d'expliquer cela aux (parlement) Français !
(ptg)

Commentaire n°4 posté par marmo le 13/12/2012 à 14h14

marmo : Excuse-moi, je ne suis pas très forte en abbréviations... ptg ??? Pentagone ? Pèle ta graine ? Pour ta gloire ? Patate-tomate-girofle ? Perd ta graisse ? Hmmmm....

Réponse de Zelba le 13/12/2012 à 19h14

Oh, magnifique! J'adore! J'adore!!

Commentaire n°5 posté par Mouna le 13/12/2012 à 17h22

Mouna : Merci ^^

Réponse de Zelba le 13/12/2012 à 19h18

Woah. je ne m'attendais vraiment pas à la chute. C'est vraiment bien trouvé ! et très parlant ! aussi pertinent que pour le projet 17 Mai ! 

Commentaire n°6 posté par Molossy le 13/12/2012 à 17h52

Molossy : Je ne mettrai JAMAIS du cul sans message sur mon blog ;)

Réponse de Zelba le 13/12/2012 à 19h21

Oh ! quand j'ai vu le titre du message j'ai de suite penser à cette chanson et ce film (et zut je ne vais pas pouvoir dire "hey ! aller voir cette vidéo !" tu l'as déjà fait ...)

En tout cas, si c'est devenu un acte de résistance, moi aussi je veux bien manifester tous les jours (hihi celle là aussi elle est faite ... tu penses à tout, ma parole !)

Au final : au départ, cette histoire de mariage, je n'en avais un peu rien à faire, mais à force de les entendre ressasser, sans homophobie, qu'un hétéro vaut mieux que deux homos, qu'on pourrait se contenter du Pacs parce qu'au final c'est "presque" pareil, que de toute façon tout ce qui compte pour nous c'est les histoires de fesse, qu'on est mieux sans parce que c'est vraiment un truc de bourgeois, que le fait de ne pas pouvoir se marier fait notre singularité, que les gens autour ne sont pas prêt et qu'il vaudrait mieux attendre un peu qu'il change d'avis...

A force d'entendre tout ça, je commence à m'y intéresser, je me dis que si les noirs s'étaient contenter de rester assis au fond des bus "parce que ça fait bourgeois" de s'assoir à l'avant, on aurait pas un homme noir à la maison blanche par exemple... (je devrais peut-être me mettre à la politique, je crois que c'est le moment ! :D).

A force d'entendre tout ça, j'en ai marre de m'asseoir sur la liberté et l'égalité qui me sont dûs dans ce doux pays...

PS : Je ne pensais pas m'étaler autant, j'étais inspiré ... Merci en tout cas pour tout ton travail que j'ai découvert et que je suis depuis le projet17mai, toujours un humour et un esprit que j'aime, et qui touche toujours juste.

Commentaire n°7 posté par Pierre le 13/12/2012 à 18h15

Pierre : Merci pour ton roman ;) Je suis d'accord, il ne faut pas toujours trouver des excuses à tout et s'assoir au fond du bus ^^

Réponse de Zelba le 13/12/2012 à 19h24

Super note ! 
Depuis que ta seconde note pour le 17 mai m'a fait découvrir ton blog, j'apprécie toujours autant ta réflexion et ta manière si intelligente de faire passer de tels messages. :)

Commentaire n°8 posté par Kevin Langouët le 13/12/2012 à 18h30

Kevin Langouët : N'exagérons rien... mais merci quand même ;)

Réponse de Zelba le 13/12/2012 à 19h25

Je suis désolé mais non ce n'est pas le seul argument contre le mariage pour tous. Il y en a beaucoup d'autres, qui vont du culturelle au juridique en passant par des questions de bioéthiques et varient beaucoup selon le public opposé au mariage homosexuel. Mais malheureusement, on a tendance à éviter d'écouter ces arguments et à les ranger dans la catégorie "vieux cons réac". Je met juste un lien dans ce message pour donner une idée des implications qui se cachent derrière le mariage pour tous, si vous allez voir vous verrez que le débat est beaucoup plus complexe qu'il n'en n'a l'air au premier abord

Commentaire n°9 posté par Toc le 13/12/2012 à 18h32

Toc : Dans mon poste, je faisais allusion à un argument qui vient souvent du côté des catholiques. Je crois que le mariage comme le célèbrent la plupart des catholiques (c'est à dire à l'église) n'existe que depuis le 16ème siècle. Avant, le seul consentement des deux partenaire suffisait. J'aime croire que nous avons évolués depuis le 16ème siècle. Nous nous sommes ouverts à beaucoup de choses ; des choses nouvelles et celles qui ont été tues pendant (trop) longtemps et qui ont pourtant toujours existées. Le "bioéthique", je m'en fiche pas mal, mais quand tu parles du "culturel", il ne faut pas oublier qu'à de nombreux endroits sur cette terre que nous parteons le mariage se pratique de façons bien différentes... Les unions d'un homme avec plusieurs femmes, d'une femme avec plusieurs hommes, un homme engagé en plusieurs mariages etc... Pourquoi pas deux hommes ou deux femmes ? Le problème n'est que dans le regard des autres, et ce serait tellement beau que ce regard commence à changer !

Réponse de Zelba le 13/12/2012 à 19h50

Mais qu'ils touchent à leurs c** !!! Vaut mieux deux hommes (ou femmes ) qui s'aiment et aiment leurs enfants qu'un papa (ou une maman) homophobe!

Commentaire n°10 posté par claire le 13/12/2012 à 18h56

claire : Ah ça, oui !

Réponse de Zelba le 13/12/2012 à 19h52

Très belles scènes d'amour, encore plus touchantes car je ne m'attendais pas à y trouver un message de "soutien" à la cause homo!!! Bravo Zelba!!!

Commentaire n°11 posté par Sadaya le 13/12/2012 à 19h46

Sadaya : C'est juste une réflexion, l'illustration d'une aberration, pas un message de soutien. Mais cela ne me gêne pas que ce soit lu ainsi ^^

Réponse de Zelba le 14/12/2012 à 09h27

Ah ben, je ne te félicite pas!

1° j'ai envie de faire des bêtises avec mon copain moi aussi maintenant

2° j'ai "as tu déjà aimé" dans la tête!

Commentaire n°12 posté par Lauren le 13/12/2012 à 19h56

Lauren : Des "bêtises" ?! Ah là là, sacrée culpbilité judéo-chrétienne ;) Ah ah ah !

Réponse de Zelba le 14/12/2012 à 09h30

Ralph König (un auteur de BD que j'adore) développe un opinion originale : en tant qu'homosexuel, il est dépité de voir que sa communauté chercher à obtenir le droit de se marier car il considère qu'être homosexuel, c'est aussi être anticonformiste.

Je trouve que ce débat va finir comme le PACS : une fois que ce sera voté, on n'en parlera plus.

Commentaire n°13 posté par Belzaran le 13/12/2012 à 19h59

Belzaran : J'aime bien Ralph König, moi aussi. Et je suis assez d'accord avec toi qu'une fois obtenu, ça ne sera plus un sujet. Mais c'est un peu une question de principe. Le mariage est utile quand on parle de droits et de devoirs. Dès qu'un couple (homo ou hétéro) a un enfant, ces questions-là deviennent forcément un sujet. C'est une reconnaissance légale du couple. Il y a plein de couples homos qui élèvent des enfants. C'est une réalité. Pourquoi ne pas leur accorder les mêmes droits (et devoirs) qu'aux autres parents ? En quoi cela dérangerait-il que deux personnes du même sexe qui s'aiment portent le même nom ?

Ce que je ne comprends vraiment pas dans cette discussion, c'est qu'on a l'impression que bien des hétéros se sentent menacés par cette égalité. Comme si cela changeait ou leur enlevait quelque chose à leur statut... Oups, pardon, je suis bavarde ;) Biz !

Réponse de Zelba le 14/12/2012 à 09h39

J'en profite pour placer une petite annonce : ce dimanche à Paris bastille, manifestation de soutien au mariage pour tous (http://www.demosphere.eu/node/33310), venez nombreux!

Commentaire n°14 posté par Lisa le 13/12/2012 à 20h05

@ Zelba :

Oula, non. Le mariage catholique a plutôt été instauré vers le 11e siècle. Et crois moi, le mariage religieux c'est une mini-révolution pour le droit des femmes (symboliquement en tout cas), parce qu'avant on ne prenait même pas la peine de demander oui ou non à la femme, on la mariait sans son accord, parce que c'étaient des relations entre familles. Après aussi, mais symboliquement on lui demande quand même son accord. D'ailleurs pour faire quelques anecdotes marrantes, chez les romains, la femme ne doit surtout pas ressentir de plaisir. On a même des textes de femmes qui se plaignent à leurs parents que leur mari leur a donner du plaisir en faisant l'amour. Même chose pour la Grèce antique où l'homosexualité était parfaitement reconnue. La relation de pénétration y était avant tout un symbole de pouvoir et de domination, l'hommes sur la femme, les vieux sur les jeunes. Donc le coup de "avant l'Eglise on se mariait comme on voulait" non, c'est juste complètement faux ^^

D'ailleurs une question sur l'Eglise. En France, l'Eglise ne peut marier deux personnes que si elles ont déjà été mariées civilement auparavant. Du coup est-ce vraiment si étonnant que l'Eglise manifeste son désaccord face à une loi qui va la concerner de près ? Le mariage civil n'aurait plus rien à voir du tout avec le mariage religieux, je serais tout à fait d'accord pour dire que c'est n'importe quoi les interventions des cathos. Mais ce n'est pas le cas, et derrière le mariage civil, il y a toujours la vieille idée de mariage, et on ne peut pas ne pas en tenir en compte. Personnellement, je serais beaucoup plus favorable à la supression pure et simple du mariage civil avec toutes ses embrouilles administratives. En laissant juste une union civile facile à prendre sur le modèle du Pacs on arrêterait de s'ennuyer avec le mariage, on faciliterait les divorces, et on ferait enfin une vrai séparation Eglise/Etat.

Commentaire n°15 posté par Toc le 13/12/2012 à 21h08

Toc : Tu déformes mes propos. Je n'ai jamais dit qu'avant le mariage catholique on se mariait comme on vouleit.

Ce qui m'a vraiment choquée dans le texte vers lequel tu nous diriges avec ton lien, c'est l'argument que les homosexuels peuvent se marier comme tout le monde, c'est-à-dire avec une personne du sexe opposé. Mais quelle horreur d'écrire cela ! Cela veut dire que, si tu es homo, tu peux te marier... bien sûr ! Mais pas avec la personne que tu aimes ! Et, le comble !, en randant malheureux l'autre aussi, l'autre qui n'est pas aimé, qui sert de façade pour cacher ta vraie vie ? Faut vraiement être con pour écrire des trucs pareils, de jouer avec des mots pour jouer avec des sentiments...

Réponse de Zelba le 14/12/2012 à 09h46

Merci. C'est beau, simple, clair...

Je trouve qu'il n'y a pas à être pour ou contre le mariage et l'homoparentalité: il y a juste à ouvrir ou fermer les yeux sur des réalités qui existent, qui nous entourent. A chaque fois que j'entends les arguments contre, je frissonne en pensant à ma cousine et son fils, aux copains de mon fils qui ont 2 mamans, et à toutes les horreurs qu'on entend sur eux depuis des semaines...

Je ne sais si tu connais ce très beau blog sur le sujet: http://homoparentalite.blogs.liberation.fr/meres/

Commentaire n°16 posté par Jul le 13/12/2012 à 23h41

Jul : Merci pour ce message, Jul. Dans la classe de mon fils, il y a une fille avec deux mamans. Elle est très soignée, beaucoup aimée et, petit détail, amoureuse de garçons ! Comme quoi, le fait d'être élevé par deux parents du même sexe ne "perturbe" ou n'influence pas forcément l'orientation sexuelle des enfants (comme argumentent les "antis"). La preuve : les homosexuels de mon entoutage ont tous été élevés par des couples hétérosexuels qui n'ont pas "perturbé" ou influencé l'orientation sexuelle de leurs enfants non plus.

Réponse de Zelba le 14/12/2012 à 09h55

Bonjour. Jolie planche!

Pour apporter ma pierre au débat, lorsqu'on dit que les "homosexuels peuvent se marier comme tout le monde, c'est-à-dire avec une personne du sexe opposé" on ne veut pas dire "ils ont qu'à être hétéro comme tout le monde, et tant pis pour leurs sentiments", nier la vérité de ce qu'est une personne, dans son affectivité notament, et vouloir construire sur du mensonge ne porte jamais de bien. Ce que cette phrase essaye de dire c'est qu'il est inexact de dire que d'ouvrir le mariage aux homosexuel est nécessaire à l'égalité, puisque il n'existe pas de personnes qui soit exclu du droit du mariage tel qu'il est défini aujourd'hui. Or, ce qui est dérangeant, c'est que le législateur veut justement changer le mariage pour l'adapter à d'autre usage, pour en changer la nature.

Commentaire n°17 posté par maxime le 14/12/2012 à 10h10

maxime : Pourquoi serait-il dérangeant de changer la nature du mariage ou la loi ? Dans l'histoire de l'humanité, plein de lois ont dû être changées parce que l'Homme s'est rendu compte qu'elles n'étaient pas justes...

Réponse de Zelba le 15/12/2012 à 11h00

C'est bien pour cela que j'ai mis des guillemets pour soutien! Je voulais dire que cette réflexion positive en ces temps de débats obscurs aux idées souvent aberrantes et honteuses faisait un bien fou. Mon soutien à la cause et mon amour pour une personne victime de ce dégoût médiatique fait que je ne peux m'empêcher d'être positivement touchée quand de si jolies pensées sont exprimées.

Commentaire n°18 posté par Sadaya le 14/12/2012 à 11h54

Sadaya : Merci, c'est adorable ! J'ai juste voulu précisé que ce n'était pas une note militante, mais juste une réflexion suite à toutes ces choses que l'on entend ces temps-ci !

Réponse de Zelba le 15/12/2012 à 11h03

Le film de Christophe Honoré est tout simplement renversant, quant aux chansons, je les écoute très très souvent, notamment celle-ci. Pour le reste... est-ce que chacun n'a pas le droit d'exprimer le fond de sa pensée sur telle ou telle chose?
En tout cas, le débat est ouvert et c'est très bien. Bises.

Commentaire n°19 posté par Colette le 14/12/2012 à 12h22

Colette : Oui, j'ai beaucoup aimé ce film, moi aussi. Après, j'ai vu ALex Beaupin en concert à Lyon. Il a entre autres chanté les chansons du film. Mais je préfère largement la voix de Garel à la sienne ;)

Réponse de Zelba le 15/12/2012 à 11h05

Tiens, moi qui ne peut pas aller manifester dans le rue demain, je vais proposer cette forme de manifestation à mon mari ce soir! Trève de billevesées, je suis tout à fait d'accord avec toi, et c'est, comme d'habitude, très joliment amené! (ma fille aussi pensait qu'on ne procédait à l'acte sexuel que pour procréer...Quand elle avait 6 ans... Elle croyait que ses parents ne l'avaient accompli que deux fois d'ailleurs!).

Commentaire n°20 posté par MariLorsch le 14/12/2012 à 12h27

MariLorsch : Ah ah ah, oui, j'ai eu la même version par mes enfants. Fallait qu'on leur explique quand même que l'amour physique ne sert pas qu'à fabriquer des enfants ^^

Réponse de Zelba le 15/12/2012 à 11h06

Merci Lisa pour l'info de la manif de dimanche!  je sais comment je pourrais me rendre utile  Et Zelba d'avoir parlé de ce sujet sur ton blog  bisous

Commentaire n°21 posté par claire le 14/12/2012 à 14h37

Ben oui le mariage est lié à la procréation. En fait le mariage (religieux catholique) au démarrage a au moins deux buts : S'assurer que les deux époux sont consentants (une vraie révolution) et qu'ils s'unissent pour avoir des enfants L'Eglise consacre par là le fait de donner la vie (qui reste, quoiqu'il arrive, le résultat d'une rencontre entre un homme et une femme). L'Eglise ayant à cette époque aussi un rôle "Legislatif" cela permet de donner un cadre et d'assurer le statut de l'enfant sur un modèle de couple et de stabilité, ce qui sur le plan "juridique" et pratique facilite grandement plein de sujets lié au bon fonctionnement d'une société (tutorat, gestion des biens, etc.). En France, l'état a repris à son compte ce processus en le laïcisant mais en conservant le terme initial et son esprit pour le laisser compatible avec la première religion de France, longtemps restée religion d'état.

Ne nous leurrons pas, la rencontre entre un homme et une femme a un objetif de procréation (plus ou moins conscient). Un couple peut décider d'avoir ou pas des enfants, il peut décider d'en avoir et ne pas pouvoir mais en tout cas, il ne peut pas faire comme si ce n'était pas une question centrale. Afin qu'il n'y ait pas d'ambiguité sur la nature et les envies respectifs des deux époux l'église est claire sur le sujet (si vous vous mariez, c'est parce-que vous avez prévu d'avoir des enfants). je ne trouve pas ça choquant. Tu ne me feras pas croire qu'avant de vous décider à vous mettre ensemble avec ton compagnon vous n'avez pas discuté ce sujet. Si j'en crois les discussions avec mes amis homosexuels il est aussi au coeur de leurs préoccupations. Sauf qu'avoir un enfant pour un couple homosexuel cela passe nécessairement par une "combine" (adoption ou procréation).

Ne te trompe pas j'aime bien ton post car l'amour entre deux personnes dépasse la procréation (et même le sexe d'ailleurs). Mais c'est bien d'Amour (vec un grand A) dont tu parles dans ton post et pas de mariage. Je ne défends pas les arguments des gens que tu cites, j'expose juste un autre point de vue. Une majorité de personnes choisissent de s'unir pour donner la vie ceux-là peuvent se reconnaître dans une démarche qui porte un nom. Il ne faudrait pas faire croire que l'argument de donner la vie est dépassé et qu'il a moins d'importance que la vie sexuelle.

Pour en venir au sujet du mariage pour tous. La maladresse, je pense, est d'avoir repris un terme qui avait un sens précis. Le principe républicain (Franco Français) qui confond parfois égalité et uniformité voudrait qu'on mette sous un même concept des unions qui peuvent être différentes. Pas étonnant qu'on choque pas mal de monde en voulant transformer le mariage(moi aussi en fait, et pourtant je n'ai rien contre l'union homosexuel). Le mariage n'est pas qu'un mot, c'est une idée, un concept voire une institution.  

On pourrait bien imaginer plusieurs formes d'unions et reconaître que l'union homosexuelle est différente. Pourquoi ce serait choquant? Pourquoi s'évertuer à faire croire qu'une union homosexuelle est pareille qu'une une union entre un homme et une femme? Dans la réalité il semble que le fameux texte ne donnera pas tout à fait les mêmes droits. On pourrait même imaginer des unions "évolutives" on peut faire une union simple sans désire d'enfant puis évoluer vers un type d'union qui prend en compte le fait d'avoir des enfants. Curieusement un couple sans enfant a de vrais problèmes à gérer dans le cadre actuel, notamment autour des sujets de succession. 

En tout cas j'aime bien ce que tu fais. Ca fait réagir. Merci.

Commentaire n°22 posté par MSEI le 14/12/2012 à 15h30

MSEI : Avant de procréer avec mon homme, j'ai eu plein de rencontres très fortes avec d'autres hommes... Pourtant là, le but n'a jamais été la procréation ;) Je suis désespérément hétérosexuelle, mais si j'étais attirée par une femme, je suis sûre que je pourrais l'aimer avec autant de passion et de force... AVec mon homme, on n'a pas beaucoup discuté de procréation quand on s'est mis ensemble. Le désir d'enfants est arrivé naturellement au bout d'un certain temps, et nous avions beaucoup de chance que cela fonctionne naturellement ! Pour d'autres couples (homo- ou hétérosexuels) ça ne fonctionne pas "naturellement". Heureusement qu'on a des solutions aujourd'hui pour aider ses personnes à fonder une famille quand même ! Pourquoi ce désir seriait-il réservé aux unions hétérosexuelles ?

Merci d'avoir apporté ton point de vue !

Réponse de Zelba le 15/12/2012 à 11h16

@Toc: "Même chose pour la Grèce antique où l'homosexualité était parfaitement reconnue. La relation de pénétration y était avant tout un symbole de pouvoir et de domination"

Je me demande si vous ne confondez pas la Grêce avec Rome. Pour autant d'ailleurs, qu'on puisse parler d'une unité des moeurs dans la Grèce antique, dans la mesure ou il ne s'agissait pas d'un Etat au sens moderne mais d'un ensemble de cités-nations.

Quant aux arguments du site que vous mentionnez, si j'ai bien compris ils sont fondés sur l'état actuel de la législation et des moeurs, état qui évolue sans cesse, c'est le propre de ce qui est vivant... Il y a seulement quelques siècles, porter une paire de pantalon était illégal pour une femme, par exemple...

@MSEI: "Ne nous leurrons pas, la rencontre entre un homme et une femme a un objectif de procréation"

Parlez pour vous, pas pour les autres! Beaucoup de couples que je connais se sont mariés non pas pour faire des enfant, mais simplement parce qu'ils s'aimaient. Tous n'ont pas fait d'enfant. A contrario, certains et certaines ont un "désir d'enfant" et vont hélas le faire avec quelqu'un qu'ils n'aiment pas tant que ça.

Le besoin de procréation que met en avant l'Eglise dans ses fondements (sans jeu de mot!) me semblait tout à fait adapté pour les siècles passés. Sur 10enfants, deux ou trois arrivaient à l'âge de se reproduire. Mais aujourd'hui, les progrès de la médecine font que la quasi totalité des enfants d'une fratrie deviennent capable d'engendrer à leur tour. Or nous vivons sur une planète qui commence à être surpeuplée. Ce besoin de procréation me semble donc beaucoup moins justifié ;)

 

Commentaire n°23 posté par Zut! le 14/12/2012 à 19h58

Zut! : Merci pour ta contribution ! En lisant ton commentaire, je me suis rendue compte que ça réjoint exactement ce que j'ai répondu à MSEI. Tu as raison, il y a de plus en plus de couples (hétérosexuels) qui s'unissent dans le mariage sans avoir un désir de procréation. Parmi mes amis en Allemagne, il y en a un paquet. Cela pose d'ailleurs un problème au pays... il n'y a plus assez d'enfants pour pouvoir assurer à long terme le système de retraite !

Réponse de Zelba le 15/12/2012 à 11h22

Petit commentaire bis pour dire qu'en tout cas je trouve superbe et délicieusement délurée ta manière d'aborder le sujet. Tu viens d'inventer la BD érotique militante, bravo!

Commentaire n°24 posté par Zut! le 14/12/2012 à 19h59

Zut! : Ah ah ah ! Mais non, ce n'est pas militant ! C'est juste un avis. Mais merci pour tes compliments ^^

Réponse de Zelba le 15/12/2012 à 11h23

Superbe note :)

Commentaire n°25 posté par Jade le 14/12/2012 à 21h11

Jade : ... merci.

Réponse de Zelba le 15/12/2012 à 11h24

Il existe de nombreux arguments contre cet loi de mariage homosexuel.

Comment gère t on la présomption de paternité ? Le possible conflit avec la triparentalité ?

En effet, certaines lesbiennes ont recours a des PMA dans des pays limitrophes de la France. Il est possible dans certains cas d'avoir un donneur de gamètes connu qui peut reconnaître son enfant. Donc dans ce cas on va avoir une mère, le père, la femme de la mère qui grâce à la présomption de paternité sera automatiquement considérée comme mère de l'enfant. Mais, il n'y a que deux noms possibles sur le livret de famille, donc qui on vire ?

L'adoption est aussi un gros gros problème. Non pas que les homosexuels soit incapables d'élever des enfants. Mais, la grande majorité des enfants adoptés ne le sont pas en France mais dans d'autres pays qui n'acceptent pas que des enfants puissent être élevé par des homosexuels. Par conséquent, si le mariage homosexuel passe, ces pays vont rompre leurs agréments avec la France, ce qui réduira drastiquement les nombres d'enfants adoptables.

Que va t on mettre sur les actes de naissances ?

 

Autant de questions auxquelles le projet de loi, fais à la va vite,et qui sent bon la diversion, ne répond pas.

Commentaire n°26 posté par El panda le 14/12/2012 à 23h12

El panda : Personne ne dit que c'est une simple affaire ! Changer des lois comporte toujours un certain temps de réflexions. Il y a sûrement plein de choses à prendre en compte. Mais c'est bien de commencer à se pencher sérieusement sur la question. Quant au livret de famille, ça c'est le plus petit des problèmes. C'est juste une case à rajouter et à imprimer  ^^

Réponse de Zelba le 15/12/2012 à 11h26

J'ai beaucoup aimé la conclusion "l'Allemagne se porte bien". Ca prouve la connaissance particulièrement poussée de la situation démographique allemande...

Commentaire n°27 posté par maximilien le 15/12/2012 à 00h30

maximilien : L'Allemagne ne va pas moins bien que la France en tous cas. Et s'il y a des problèmes économiques (comme dans tous les pays européens aujourd'hui) ce n'est certainement pas lié au fait que les couples homosexuels peuvent légaliser leur union ! C'était ça le message.

Mes connaissances de la situation sont bien sûr limitées du fait que je ne vive plus dans le pays depuis des années. Mais toute ma famille vit en Allemagne et je passe un certain temps par an là-bas, puis nos échanges verbaux sont denses. Après, j'évolue dans un milieu sans aucun doute priviléligié. La plupart de mes amis ont fait des études et sont sont assez ouverts d'esprit, si je peux l'exprimer ainsi. De même pour ma famille. Dans mon entourage en Allemagne, je n'ai pas l'impression que cela choque grand monde !

Réponse de Zelba le 15/12/2012 à 11h36

J'aimerais bien qu'on sépare le droit des enfants du droit des adultes de se marier.  Je ne suis pas mariée et j'ai trois enfants.  Leur père les a reconnus et ils ont donc les mêmes droits vis-à-vis de lui que si nous étions mariés.  Ils les avaient d'office vis-à-vis de moi de par le fait qu'ils sont nés de moi.  Pour qu'ils ne les aient pas, j'aurais dû les abandonner.

Par contre, leur père et moi n'avons pas de droits, ni de devoirs, l'un envers l'autre.

Pour l'achat de la maison, nous avons spécifié dans l'acte d'achat que chacun de nous ne pouvait léguer sa part qu'aux enfants que nous avons en commun.  C'est suffisant pour les protéger et protéger le co-propriétaire survivant.  Il a d'office un droit d'usufruit puisqu'il est co-propriétaire de son domicile.  Cela changerait s'il déménageait.  Bref, c'est juste des précautions à prendre.

Donc, si avoir des enfants n'implique pas nécessairement le mariage, même pour l'héritage, pourquoi le mariage devrait-il nécessairement impliquer des enfants ?  Partant de là, pourquoi tout le monde ne serait pas autorisé à se marier sans que la capacité à procréer ensemble entre en ligne de compte ?

Il y a assez de lois pour se protéger et régler sa situation financière.

Je pense que pour beaucoup le mariage est symbolique.  Pourquoi tout ceux qui le désirent n'auraient pas droit au même symbole?

Commentaire n°28 posté par Fabienne le 15/12/2012 à 01h18

Fabienne : C'est très intéressant. Merci pour ce témoignage ! Mon homme et moi ne nous serions pas mariés s'il n'y avait pas eu les enfants. On s'est d'ailleurs marié une fois qu'ils étaient nés tous les deux et uniquement pour être tranquille. N'ayant pas la même nationalité, on avait peur qu'il ait des problèmes s'il m'arrivait quelque chose. Je suis d'accord avec toi, le mariage est aujourd'hui surtout symbolique pour plein de gens. Mais nous n'avions pas besoin du "symbole". Toutefois, comme toi, je respecte ceux pour qui cela a une importance.

Réponse de Zelba le 15/12/2012 à 11h41

Pour le fun, je vais apporter un peu plus d'eau au moulin!

Si le mariage actuel veut dire procréation:

-doit on interdire le mariage aux couple dont l'un des deux membres est stérile?

-doit on prononcer la dissolution immédiate du mariage en cas de stérilité d'un des deux membres (passé la ménopause par exemple)?

-doit on accorder le mariage de manière automatique entre deux personnes qui ont eu un enfant ensemble? Y compris si la femme s'est fait inséminée par un dont de sperme anonyme ou par le facteur?

 

Sur le caractère fixe des lois et autres, et leur impossibilité d'évoluer, ça me rappelle cette anecdote. Gamin et scout, j'avais assisté avec l'aumônier du groupe à une messe dite par un très vieux curé. Celui-ci ne devait pas avoir beaucoup réfléchis avant de préparer sa messe, car au moment de l'homélie, il se lança dans un discours dont la conclusion était que les gens qui changeaient de religion n'étaient pas franchement raisonnables. A la sortie de la messe, je lançais un clin d'œil complice à mon aumônier, et lui dit: "est-ce qu'il se rend compte qu'il y a 2000ans de ça, si des gens ne s'étaient pas dit que changer de religion pouvait être raisonnable, il ne serait pas là pour ronchonner?" Mon aumônier me répondit par un sourire.

Changer les lois et les mentalités n'est pas simple et prends du temps, mais sur le long terme ça peut marcher. :-)

Commentaire n°29 posté par Zut! le 15/12/2012 à 12h34

Je parlais de la situation Démographique de l'Allemagne qui est simplement catastrophique. Alors ce n'est certes évidemment pas lié au mariage homosexuel mais cela fait s'effondrer tout l'article par une pointe de gigantesque n'importe quoi dans la conclusion...

Commentaire n°30 posté par Maximilient le 15/12/2012 à 12h43

Maximilient : T'as vraiment envie de mal comprendre... Contrairement à toi, je ne parlais pas de la situation démographique de l'Allemagne, mais plutôt d'un état général. Le mot "catastrophique" n'est pas le premier qui me vient à l'esprit quand on évoque l'Allemagne. Si tu veux parler démographie, le fait que les jeunes Allemands fassent de moins en moins de bébés n'est certainement pas la faute des mariages homosexuels. Cela n'a donc rien à voir avec la petite réflexion que j'illustrais dans mon poste...

Réponse de Zelba le 15/12/2012 à 14h30

Zelba, je comprends tout à fait votre point de vue.  Des pays différents ont souvent des lois différentes, et on ne sait jamais laquelle va être appliquée.

En Belgique, la loi sur la parentalité hors mariage, accordant les mêmes droits à tous les enfants que leurs parents soient mariés ou non date de 1987.  Elle a été votée pendant ma première grossesse.  Nous avons attendu.  Si la loi n'était pas passée, nous nous serions mariés pour protéger nos enfants.  Et le mariage se serait réduit à une simple formalité administrative.

Bises.

Commentaire n°31 posté par Fabienne le 15/12/2012 à 12h48

Fabienne : Je pense que c'est pareil pour la France. Mais je ne suis pas Française. Notre mariage a aussi été une simple formalité administartive. Nous avons fait ça sans bagues, juste avec nos enfants et nos témoins. Même nos parents n'étaient pas au courant.

Réponse de Zelba le 15/12/2012 à 14h33
C'est beau. Et c'est marrant mais c'est de plus en plus ma conviction. L'acte sexuel ne serait juste qu'un acte reproducteur ? Le seul but de la vie serait de se reproduire encore et encore ? J'y crois pas, il y a quelque chose d'autre derrière, de plus profond, de plus mystérieux.
Commentaire n°32 posté par karko le 15/12/2012 à 17h34

@Zelba "Notre mariage a aussi été une simple formalité administrative"

Ca par contre je trouve ça dommage. Pacs comme mariage, je préfère qu'il y ait une belle fête. C'est une manière de se réjouir pour le fait que deux ami(e)s officialisent leur lien d'amour; et pour les invités, leur dire qu'on est heureux qu'ils soient heureux ensemble et qu'ils aient envie de nous faire part de leur bonheur.

Commentaire n°33 posté par Zut! le 15/12/2012 à 19h08

Note géniale ! Vivement la prochaine manif' !

 

(vu de Belgique : http://mediatheque.lesoir.be/v/le_kroll/799dec1312.jpg.html? )

 

 

Commentaire n°34 posté par Chifoumi le 15/12/2012 à 22h26

Je crois que... Oui je crois que je vais aller faire l'amour avec mon homme. Là. Tout de suite... et en tant que bi assumée, je crois que j'aurai surement une pensée pour toi, Zelba :)

Commentaire n°35 posté par Laura le 15/12/2012 à 23h16

Laura :

Réponse de Zelba le 20/12/2012 à 21h22

Ah bon?! L'acte sexuel n'est pas obligatoirment lié à la procréation?!

Alors, maintenant que j'ai trois enfants, je vais pouvoir faire l'amour une quatrième fois dans ma vie?! Voire plus... Chouette!

Commentaire n°36 posté par Seb le 17/12/2012 à 02h57

Beau, Sexy et Utile : bref, c'est très efficace. Encore une belle planche où la beauté du corps montre que l'intellect est aussi bien stimulé que le reste des autres sens. Merci de nous stimuler autant et aussi bien !

Commentaire n°37 posté par Adrien le 17/12/2012 à 17h12

J'aime beaucoup ta manière d'aborder tant de sujets, ça manque tellement ces derniers temps, autant dans la presse de tout bord que chez les humoristes.

Je viens de finir de lire tout le blog x) je peux dormir sereinement en attendant patiemment les prochains articles.

Bon courage à toi !

Commentaire n°38 posté par Alcyone le 17/12/2012 à 22h44

Alcyone : Merci pour ton gentil commentaire... ça fait chaud au coeur ^^

Réponse de Zelba le 20/12/2012 à 21h23

Juste pour dire que je suis allée à la manif de dimanche à Bastille  Je suis vraiment contente. Tout le monde souriait et avait la patate!  ça fait vraiment plaisir, parce que ça faisait vraiment peur toutes ces contre manif...

Commentaire n°39 posté par claire le 18/12/2012 à 18h31

Toujours au top !

Commentaire n°40 posté par Kezako le 19/12/2012 à 14h24

Kezako : Merci et bises à toi !

Réponse de Zelba le 20/12/2012 à 21h23

Un peu en retard je viens de lire ta réponse. Je me doute que tu as rencontré plein d'hommes et que tu n'as pas commencé par parler "procréation" sinon tu n'aurais pas été à l'étape d'après .

Je disais vous "mettre ensemble" car je ne savais pas si tu t'étais mariée. A travers les commentaires, je vois que si et justement après avoir eu tes enfants. Je pense que ce n'est pas anodin. Le mariage (pas l'amour) vise en premier lieu à protéger les enfants, il est donc construit autour de la notion de procréation. En fait je triche un peu car il permet aussi de protéger ses biens (la maison, la voiture, l'ipad et la cafetière qu'on a acheté à deux). Dans ma conception du mariage ceci passe au second plan (mais ça c'est ma conception à moi tout seul).

On en discutait il y a quinze jour avec le compagnon du parrain de mon fils. Je ne sais pas si je serai témoin de leur mariage mais la loi ne leur permettra sans doute pas d'aller jusqu'à la procréation...

 

Commentaire n°41 posté par MSEI le 19/12/2012 à 19h38

Je ne parlerais pas du mariage homosexuel, trop de conneries ont déjà été dites (dans les deux camps malheureusement), je voulais juste souligner à quel point j'ai apprécié les dessins de votre moment d'amour =)

C'est doux, sensuel, ça donne envie de s'y mettre aussi... 

Commentaire n°42 posté par Mélusine le 20/12/2012 à 21h11

Bravo, j'adore...T'es dessins sont absolument magnifique! j'aime beaucoup ton style et....j'aime la delicatesse dont tu fais part pour traiter de ce sujet! chapeau ;)

Commentaire n°43 posté par Barty le 27/12/2012 à 13h20

Barty : Je te remercie...

Réponse de Zelba le 06/01/2013 à 13h21

"l'acte sexuel dans une union de deux personnes serait avant tout destiné à la procréation" euh... référence nécessaire comme on dit sur wikipédia... d'où sort cette assertion ?

Commentaire n°44 posté par henri le 10/01/2013 à 12h07

henri : Mes références ? Des discussions avec des gens contre, puis des témoignages entendus à la radio... D'autres questions ?!

Réponse de Zelba le 10/01/2013 à 14h03

Mon souci c'est que ce que vous dites, je l'ai souvent entendu, mais toujours en négatif. Il y a beaucoup de gens qui disent "c'est débile de dire que le sexe ce n'est que pour procréer" (et je suis bien d'accord), mais je n'ai pour ma part jamais vu ou lu "le sexe c'est que pour procréer". La fameuse technique de l'homme de paille : c'est plus simple d'avoir raison si on présente de travers les arguments de son contradicteur...

Comme ce n'est pas votre cas puisque vous dites avoir entendu ces arguments d'opposants, j'attire simplement votre attention sur le fait que je pense que cet argument n'est porté que par une minorité des opposants : allez voir les sites des opposants, je serais surpris que vous l'y trouviez.

Commentaire n°45 posté par henri le 10/01/2013 à 16h41

henri : Pour cette raison, j'ai écrit "C'est l'un des arguments..." et non "C'est l'argument principal" ! Parce que cela aurait été faux. Mais je l'ai bel et bien entendu plusieurs fois !

Réponse de Zelba le 11/01/2013 à 09h23
Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés