Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de Zelba
  • : Sur ce petit coin de la toile, je conte des tranches de vie, parfois drôles, parfois tristes, souvent vraies, rarement fabulées... le tout en images et en textes, puisque c'est de la BD !
  • Contact

Commander mes livres

4 bd zelba

 

 

 

 

 

 

  "Jeanne et le jouet formidable" se commande chez votre libraire ou, si ce premier ne le fait pas, sur Amazon.

Droits d'auteur

Je rappelle à mes adorables lecteurs que les images de ce blog ne sont pas libres de droits. Merci !

Archives

 

badge-co2 blog rose 125 blc

 

 

 

bannière

Pour Voir Mes Illustrations...

11 avril 2010 7 11 /04 /avril /2010 09:16

le pari13

 

le pari14

 

le pari15

 

le pari16

 

le pari17

 

le pari18

 

le pari19

Partager cet article

Repost0

commentaires

Ludo 23/03/2012 13:14


Superbe témoignage. Cela me refait penser à une ex copine que j'ai eu il y a quelques années, qui avait traversé le même problème. Je regrette, qu'à l'époque, je n'avais pas réussi à utiliser les
bons mots, les bons comportements. Je n'ai plus de nouvelles de cette fille, j'espère simplement qu'elle s'en est sortie. 

Zelba 23/03/2012 14:34



Ludo : Merci pour ce commentaire touchant. Je ne pense pas que tu ais pu avoir un bon ou mauvais comportement ou que ton comportement ait pu changer quelque chose. Dans cette maladie, on se
replie sur soi-même, on s'autodétruit, on n'est pas tourné vers l'entourage. On ne peut arrêter que parce qu'on l'a décidé, tout seul ou avec une aide professionnelle. J'ai eu beaucoup de bol de
ne pas m'avoir attardé là-dedans... j'ai sauté du train quand il n'était pas encore trop rapide ;)



JuU 06/06/2010 21:02



Merci d'avoir décrit ce mal si particulier qu'est la boulimie-anorexie, j'en ai moi même souffert depuis mes 14 ans et viens juste de m'en sortir (j'ai 21 ans). 


Cela fait plaisir de voir que l'on peut s'en sortir, et qu'à un moment donné, il n'y a plus de rechute. Cependant je reste vigilante, car l'idée m'effleure toujours de temps en temps.


J'aime beaucoup votre blog, bonne continuation.



Zelba 07/06/2010 10:11



Merci JuU ! Tu verras, plus ça va, plus tu trouveras ça bizarre que tu aies pu faire de telles choses à ton corps. Tu es encore un peu trop jeune pour fonder une famille, mais plus tard,
peut-être avec des enfants et des habitudes de cuisiner régulièrement, tout devient plus simple ! En tous cas, félicitations de t'en être sortie... et bon courage pour la suite ; le plus dur est
fait !


Bises,


Zelba



Perle 12/04/2010 21:36



Merci pour ce récit si bien raconté et bravo de t'être sortie de cet enfer!


En passant je t'admire aussi pour avoir su si facilement te mettre au français! Enfin en tout cas c'est l'impression que tu laisses paraître, comme si c'était une évidence, qu'il t'avait suffi de
le décider pour parler une langue étrnagère (et loin d'être facile à manier) si bien... Je sais par expérience que ça n'a rien de facile, alors oui tu es bel et bien modeste, et encore bravo! :)



Zelba 13/04/2010 15:48



Perle : merci pour tes gentillesses ! Apprendre une langue dépend beaucoup des moyens que l'on se donne. Moi, j'étais très, très motivée de parler français... et c'est sur l'oreiller qu'on
l'apprend assez vite ;) Puis, j'ai beaucoup lu et écris... Les histoires de "Ma vie de poulpe" sont passées par un commité de relecture, plein de fautes ont été corrigées, parce que bon, un blog
a le droit d'être un peu spontané, mais un livre est quelque chose de saint pour moi !


A bientôt !



éricbompard 12/04/2010 13:59



J'ai relu cette histoire avec plaisir et partage l'avis de oakoak, c'est très intéressant de croiser sur ton blog des histoires légères et drôles mais aussi des récits plus profonds et parfois
franchement tristes. La vie est ainsi et bascule sans cesse d'un état à un autre, déployant toute la gamme intermédiaire des sentiments et ressentis !


Je suis très heureux de constater que tu as de plus en plus de lecteurs, trouve cela mérité et t'encourage à poursuivre sur cette voix.


Longue route à toi, Zelba !


Eric



Zelba 13/04/2010 08:40



Eric : Merci pour ce commentaire. En plus, c'est exactement ça : je n'avais jamais envie de m'enfermer dans une catégorie, d'être forcément toujours drôle ou de raconter toujours des choses plus
profondes ou touchantes ou tristes... Quand je lis un livre, je peux être touchée par une chose tout à fait banale. Je me suis rendue compte que c'est moins important ce que l'on raconte, mais
comment on le raconte.


A bientôt,


une bise,


Zelba



Mady 11/04/2010 22:48



Quel joli témoignage, merci de nous faire partager ta lutte et ton succés, tout ça avec légèreté et clareté, bravo !



Zelba 12/04/2010 10:12



Merci pour vos commentaires !


C'est un sujet dont on ne parle pas volontiers, mais qui touche finalement beaucoup de monde, surtout les filles. Je m'en suis rendue compte en abordant le sujet plus ouvertement. Je connais
plein de filles qui ont eu des problèmes semblables, des troubles alimentaires plus ou moins graves ou qui se trouvent trop grosses alors qu'elles ne le sont pas du tout...


Comment épargner cela à nos filles ?!


 


Mady : j'ai vu que tu as sorti en livre tes histoires du blog. Félicitations ! Je te croise les doigts pour que ça marche bien... d'un autre côté, je ne me fais pas trop de soucis pour toi ;)



K 11/04/2010 20:12



Merci beaucoup pour cette histoire. Ma petite cousine est passée par l'anorexie et est allée très loin, même si maintenant, elle va mieux, alors le sujet m'intéresse.


Ce que j'aime beaucoup dans cet article c'est que contrairement à d'autres "témoignages", tu as pris le temps de bien raconter comment tu en es arrivée là, le contexte, le pourquoi, le comment,
et tu as moins parlé des détails du "pendant". C'est très intéressant car pour éviter des dérives chez d'autres personnes, ça peut aider à reconnaître les "symptômes" du début, et pas quand le
problème est déjà installé.


Merci encore pour cet article, chaque fois que je viens sur ce blog, je l'aime un peu plus !



oakoak 11/04/2010 18:43



ce que j'aime bien dans ce blog bd c'est que les histoires ne sont pas forcémenent "droles" mais aussi touchantes.


 



Hiruma 11/04/2010 14:52



Félicitation pour avoir réussi à quitter cette spirale infernale



Lili la baleine 11/04/2010 11:14



Très bien raconté comme toujours. Cette histoire est super touchante.