Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de Zelba
  • Le blog de Zelba
  • : Sur ce petit coin de la toile, je conte des tranches de vie, parfois drôles, parfois tristes, souvent vraies, rarement fabulées... le tout en images et en textes, puisque c'est de la BD !
  • Contact

Commander mes livres

4 bd zelba

 

 

 

 

 

 

  "Jeanne et le jouet formidable" se commande chez votre libraire ou, si ce premier ne le fait pas, sur Amazon.

Droits d'auteur

Je rappelle à mes adorables lecteurs que les images de ce blog ne sont pas libres de droits. Merci !

 

badge-co2 blog rose 125 blc

 

 

 

bannière

Pour Voir Mes Illustrations...

12 novembre 2011 6 12 /11 /novembre /2011 18:17

histoire sans fin1

 

histoire sans fin2

 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Koulou 02/02/2012 14:26


Il m'est arrivé une aventure un peu similiare l'ors de la "venue" du scénario de mon tome deux. Evidement non qu'on ne peut pas refuser de tel cadeau.

claire 21/11/2011 23:19



Sab 16/11/2011 20:36



Sa donne envie decouvrir la suite ! 


Bon courage ^^



Zelba 18/11/2011 22:08



Sab : Merci ^^



Nat 14/11/2011 22:37



... qui a dit que c'était simple  les accouchements, c'est galère ! Mais nous, de l'extérieur, on a juste hâte
de voir ce que tu vas nous ... heu ... pondre  (avec tout le respect que je te dois).


Bon travail !



Zelba 18/11/2011 21:59



Nat : Merci ! Pondre correspond assez bien je trouve ;)



Zac Deloupy 14/11/2011 12:44



Comme je comprends ça ...C'est vrai que la partie "dessin" est longue, fastidieuse et parfois moins passionnante que d'accoucher d'une histoire sorti de nulle part...mais on finit par y trouver
d'autres intérets, au moins celui de se dire que le livre nous appartient complètement. Bon courage et au plaisir de lire ça...si l'idée a passée la nuit ! 



Zelba 14/11/2011 15:46



Zac Deloupy : Hihi, c'est marrant, on a tous les deux fait un post sur l'inspiration et le pain sur la planche des mois à venir. Sauf que ce n'est pas traité de la même façon... J'aime beaucoup
ta nouvelle couleur ! Bise



mariLorsch 14/11/2011 12:11



Oui! c'est du propre! Mais la lumière ne vint à moi que dans mon lit aux alentours de minuit, alors je me suis dit que tu corrigerais de toi même, car ton esprit est vif, du coup en ce
moment, et en alerte (pas comme le mien, donc). Bon courage pour cette nouvelle phase créatrice, épuisante (je préfère ne pas te laisser te faire d'illusions) mais tellement gratifiante
et excitante!



Zelba 14/11/2011 12:29







nat 14/11/2011 10:09



Ouhouuuuh ça c'est une bonne nouvelle ! On te souhaite plein d'inspiration, ton talent fera le reste :)



Zelba 14/11/2011 12:28



nat : Merci, c'est adorable... si seulement c'était si simple ^^



msieu Sylvain 14/11/2011 10:07



ouééé.


bon courage...


allez hop , au boulot.



Zelba 14/11/2011 12:27



msieu Sylvain : J'y suis, j'y suis ! Rien lâcher, ne jamais fatiguer et toujours souriante ;)



MariLorsch 13/11/2011 22:02



Chic alors, tu as à peine fini un livre qu'un nouveau germe d'un détail du quotidien. Nous avons de la chance, puisqu'a priori, la bouture a pris ( j'ai l'esprit jardinier, à défaut d'être
bucolique, aujourd'hui). Oui, ça va te donner du travail, mais pense au plaisir de tes lecteurs! Et au moins, tu seras encore bien occupée pendant les petits salons de la BD ( pour mémoire, tu
finissais "ma vie de poulpe" la dernière fois que je t'ai vue!). J'espère que tu partageras avec nous la progression de ce nouveau pari (le titre, pas la fin!) au fur et à mesure de son
"habillage" (elle est toujours toute nue ton histoire?)!



Zelba 14/11/2011 09:08



MariLorsch : Non, l'histoire n'est plus toute nue. J'ai même trouvé la fin. Là, j'ai attaqué le long travail du scénario, trouver les mots exacts et les dialogues etc... Très excitant, en effet !


La dernière fois qu'on s'est vues, je finissais "C'est du propre !"... autrement, notre rencontre remonterait à début 2009 ;) Une bise !



Fabienne 13/11/2011 20:56



Moi aussi je trouve ça très poétique.



Zelba 14/11/2011 09:05



Fabienne : Pipi caca prout ! Et ça, c'est poétique, ça ?! Hihihi ;)



pierre 13/11/2011 18:55



en tout cas nous on est impatient de lire la suite...



Zelba 14/11/2011 09:04



pierre : C'est gentil ! Merci ^^



lili la baleine 13/11/2011 13:35



hop, enfile tes palmes et plonge !!! Bon voyage dans les abîmes pour habiller ta petite histoire toute nue :)



Zelba 13/11/2011 17:02



lili la baleine : Merci....bloub bloub... la bise... bloub bloub !



Kinai 13/11/2011 12:51



Youpiiiii ! Une nouvelle histoire !!



Zelba 13/11/2011 17:01



Kinai : Heu... j'espère que t'es pas à une année près ;) Parce que entre le moment où l'histoire se forme et une éventuelle sortie de livre (qui n'est jamais sûre !) ce sont des mois et des mois
de travail ! Mais bon, reste le blog où je continue, bien sûr, à publier des histoires !



botachris 13/11/2011 12:11



Bon ça me rassure, je pensais être anormal mais on est au moins deux . Ca doit être une question de capacité à organiser son imaginaire . Tout est en vrac et flou et d'un coup le facteur
déclenchant ( il y a toujours un détail qui déclenche) et hop tout s'organise se met en place , prend forme et nom et l'histoire nait et disparait aussi vite si on ne la note pas .


Bienvenue au club



Zelba 13/11/2011 16:59



botachris : Oui, comme tu dis, c'est vraiment une organisation de l'imaginaire. C'est un sacré exercice, d'ailleurs, quand il ne s'agit pas d'une histoire courte, mais d'un récit plus long, plus
complèxe. J'adore le moment où ça commence à couler !



Kezako' 13/11/2011 10:07



(Fonce ! Bonne aventure (et n'oublies pas ta brosse à dents, sait-on jamais... ;)) !)



Zelba 13/11/2011 16:55



Kezako' : Brosse à dents ? Toujours dans ma poche !



ada 13/11/2011 09:00



J'aime bien ce post la! A moi ca m'est arrive hier soir de voir des histoires lies a ma famille. Le semtiment q'elles s'imposent, comme tu l'dit, est tres fort et fascinant! Bonne chance avec ton
histoire!



Zelba 13/11/2011 16:54



ada : Merci pour ton commentaire. Cette fois-ci, je ne parle pas de ma famille, ni de moi. C'est vraiment de l'écriture "loin de moi". J'ai l'impression que c'est plus facile, parce que je ne
dois pas faire attention à de vraies personnes.



Christine 13/11/2011 07:40



Alors? Est ce que l'idée à passé la nuit?



Zelba 13/11/2011 16:49



Christine : Oui, et elle a bien pris forme pendant celle-ci ! L'écriture est très excitante, en générale. En revanche, si quelqu'un pourrait faire les dessins à ma place ^^ C'est siiiii looooong
!



LeCheikh 12/11/2011 19:56



Avec un titre de note pareil, on se demande forcément si tu as un lien de parenté avec le réalisateur qui a adapté l'Unendliche Geschichte (même si je sais que le patronyme est commun) !


J'espère que l'histoire prendra son cours; en attendant, cette histoire de l'histoire a des accents poétiques que j'aime beaucoup.



Zelba 13/11/2011 16:43



LeCheikh : Non, pas de lien de parenté... enfin, pas que je sache. Mais sait-on jamais ?! Merci pour le gentil compliment... on ne m'attribue pas souvent l'adjectif "poétique"... je ne comprends
pas du tout pourquoi, d'ailleurs, hi hi hi ;)