Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de Zelba
  • Le blog de Zelba
  • : Sur ce petit coin de la toile, je conte des tranches de vie, parfois drôles, parfois tristes, souvent vraies, rarement fabulées... le tout en images et en textes, puisque c'est de la BD !
  • Contact

Commander mes livres

4 bd zelba

 

 

 

 

 

 

  "Jeanne et le jouet formidable" se commande chez votre libraire ou, si ce premier ne le fait pas, sur Amazon.

Droits d'auteur

Je rappelle à mes adorables lecteurs que les images de ce blog ne sont pas libres de droits. Merci !

 

badge-co2 blog rose 125 blc

 

 

 

bannière

Pour Voir Mes Illustrations...

18 août 2011 4 18 /08 /août /2011 14:16

ce qui reste5

 

 

ce qui reste6

 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

deloupy 02/09/2011 12:41



Très belle histoire, c'est en effet un peu frustrant de constater que son propre cerveau ne nous obeit pas ! Ca m'arrive souvent de ne retenir d'un moment extra, que le coté sombre ou un peu
crapoteux...je crois que tu n'as pas grand chose à faire contre...dis-toi que ça donnera d'autres belles histoires ! bises.



Zelba 02/09/2011 19:56



deloupy : Serait-ce un manque d'autorité ? Mais si notre propre cerveau ne nous obéit pas, comment veux-tu que nos enfants nous obéissent ? Ah ah ah  ^^



Soph 01/09/2011 22:07



"Oh putain" est sans doute ce qu'il me serait venu en premier en rajoutant "Merde". Je ne vais pas paraphraser les commentaires précedents mias un peu quand même, ces moments là sont tellement
personnels, tellement durs et intimes que parfois pour rompre le silence une interjection peut être un signe de proximité, on ne dit pas "Putain" à tout le monde (quoi que).J'en profite pour te
dire que je me régale de ta liberté si touchante (souvent) et drôle (très souvent).



Zelba 02/09/2011 10:20



Soph : Merci beaucoup pour ton com ! Troooop gentil ^^



Natinosaure 01/09/2011 13:34



Je crois qu'il est difficile pour chacun de savoir réagir lorsque un évènement comme celui-ci arrive. Tant que nous ne l'avons pas vécu, il est difficle de se mettre à la place de celui qui
ressent pleinement ce qui se passe. La douleur est personnel et nous sommes seul au monde face à cela. Et puis le degré empathique de chacun n'est pas au même niveau pour tout le monde. Tu as
très joliement raconté ce passage difficile de ta vie.



Zelba 02/09/2011 10:14



Natinosaure : Je suis tout à fait d'accord avec toi ; c'est toujours difficile de deviner ce que les gens attendent de nous dans ces cas-là. Merci !



El pandalf 31/08/2011 17:34



En gros tu as un cerveau de raleuse, en fait :p



Zelba 02/09/2011 10:03



El pandalf : Non, seulement quand j'ai faim ;)



Fanny 30/08/2011 10:15



C'est plutôt bon signe en fait (je crois) de n'avoir que les mauvaises parties en tête : d'une, parce que c'est pas tout à fait vrai, tout ce qui est arrivé de bon est quelque part, même si c'est
inconscient, et de deux, ça prouve qu'il t'est surtout arrivé des bonnes choses : si toute ta vie avait été merdique, ton cerveau s'attacherait aux rares détails positifs ! Donc réjouis-toi en
quelque sorte de ton cerveau "merdique" !


Bises !



Zelba 02/09/2011 10:00



Fanny : Oui, ça doit être ça ; je n'ai effectivement pas de raison de me plaindre !



Lily 30/08/2011 02:22



ohhh :( c'est effectivement plus triste que l'histoire précédente.


tu sais, cette amie de ta maman devait vraiment être bouleversée qd tu lui as dit, elle devait s'attendre à tout sauf ça et n'a peut-être pas trouvé les mots qu'il faut à ce moment là :(


continue ce que tu fais, c'est super! j'aime beaucoup ta manière de dessiner! :)



Zelba 02/09/2011 09:59



Lily : Merci ^^



marmo 29/08/2011 14:46



"Foutue" mémoire ! ...et c'est généralement  pas drôle !