Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de Zelba
  • Le blog de Zelba
  • : Sur ce petit coin de la toile, je conte des tranches de vie, parfois drôles, parfois tristes, souvent vraies, rarement fabulées... le tout en images et en textes, puisque c'est de la BD !
  • Contact

Commander mes livres

4 bd zelba

 

 

 

 

 

 

  "Jeanne et le jouet formidable" se commande chez votre libraire ou, si ce premier ne le fait pas, sur Amazon.

Droits d'auteur

Je rappelle à mes adorables lecteurs que les images de ce blog ne sont pas libres de droits. Merci !

 

badge-co2 blog rose 125 blc

 

 

 

bannière

Pour Voir Mes Illustrations...

1 avril 2016 5 01 /04 /avril /2016 11:12
Bonjour la France Inter !

Partager cet article

Repost 0
Published by Zelba
commenter cet article

commentaires

Maëlle B.F. 29/06/2016 17:06

C'est compliqué en fait. Oui il faut informer, oui il serait mieux que les enfants n'aient pas les détails (ce qui ne veut pas dire qu'on ne leur dit rien).

Pour l'image on peut obliger les journalistes à prévenir (même s'ils ne le font pas toujours), pour la radio, c'est plus compliqué. Si on ne veut pas que ses enfants entendent, peut être ne pas mettre la radio quand ils sont là ?

Zelba 30/06/2016 08:59

Les différentes chaînes de radio traitent les mêmes infos de manières bien différentes. C'est pour cela que je n'écoute que France Inter et France Culture. Pour éviter ce genre de sensationnalisme. Et cela n'a rien à voir avec l'âge des oreilles qui écoutent. Il y a toujours un vocabulaire qui permet d'exprimer les choses sans nécessairement donner trop de détails. Ça a bien fonctionner jusqu'à maintenant. D'où ma stupeur quand je suis tombée sur ce "journalisme jaune" sur France Inter.

Anomnyme 14/04/2016 11:41

Bonjour,
la sensibilité varie beaucoup selon les personnes (enfant mais aussi adulte),
Pour moi, il est important de faire attention à qui on diffuse les infos. Mais c'est aussi valable sur l'ordi.
j'aime beaucoup quand on prévient les lecteurs avant de mettre des contenus choquant. Ça peut éviter les détails sordide pour ceux qui ne souhaitent pas les savoir.

Zelba 14/04/2016 12:23

Pardon si mon post a heurté votre sensibilité. Ce n'était pas le but !

Nora 04/04/2016 18:06

Mais quelle horreur ! Et généralement, relater les détails de ce genre de cas ne fera qu'écoeurer les gens droits dans leurs pompes et donnera des idées aux tordus du même genre.

Katleidoscope 03/04/2016 19:15

Dis donc il grandit Lars.

Zelba 04/04/2016 09:24

Forcément... Le contraire serait inquiétant ;)

Chris Dufaun 02/04/2016 09:18

Tsss... c'est ce qui s'appelle un poisson pas frais.

Gaële 01/04/2016 14:03

Bonjour,

entendu aussi, avec mes 2 filles de 8 et 10 ans mal réveillées. Personne n'a moufté, je crois que c'était trop affreux pour qu'elles impriment.
Et moi, je me suis dit "c'est l'histoire des chiens qui fait que l'on en parle; les viols tout courts c'est presque pas grave ..."

"Actes sexuels impliquant des animaux" aurait peut-être suffit.

Et sur ce, bonne journée :)

sam 01/04/2016 13:21

Entendu ça aussi ce matin, au réveil... heureusement les filles ne l'ont pas entendu

Bob 01/04/2016 12:54

Qu'est-ce qui est le plus choquant ? L'acte de viol ou le fait que la presse le relate ?
Faut-il censurer les infos parce que des enfants peuvent être choqués ?

paul 02/04/2016 10:27

La réponse est oui.

On le fait a la télé en avertissant des images choquantes. C'est un peu plus difficile a la radio je vous l'accorde. Je rajouterais qu il y a une sorte de surenchère en ce moment. Et si même france inter si met.

Yodelai 01/04/2016 20:52

Je suis partagé fasse à votre commentaire.
Oui il est important que la presse relate cet acte. Oui il est normal qu'il soit relaté tel quel pour les adultes, dans toute son horreur.
Mais je ne pense pas qu'il soit pertinent que des enfants l'entendent sous une forme aussi directe. Les enfants n'ont pas les capacités mentales des adultes.
Si on doit leur transmettre l'information, il faut que ce soit fait sous une forme qu'ils comprennent. Par exemple leur dire "des soldats ont fait des choses très méchantes et sexuelles à des jeunes filles". Pas la peine d'entrer dans les détails à cet âge là.
Des enfants ont été traumatisés en Centre-Afrique. S'il faut rendre nos enfants prudents, il ne sert à rien de traumatiser des enfants en France.

Zelba 01/04/2016 14:42

On ne parle pas de censure, juste d'épargner les oreilles des plus sensibles des détails trop sordides. Bien sûr qu'il faut dénoncer les actes de violence (sexuelle ou autre). Je ne critique pas le fait d'informer, je déplore la manière de faire !